Mon outil fétiche pour m’organiser, le roi des Kanban électronique, Trello pour les intimes !

Tout est dit dans le titre, mon outil fétiche est Trello. Trello c’est un comme avoir un grand tableau devant soit (par défaut la couleur du fond est bleue) et une grosse pile de post’it de couleur blanche.

Et l’avantage d’avoir des post’it électroniques c’est qu’on peut agencer comme on veut, les déplacer au gré de sa vision du moment. L’organisation n’est jamais figée. Par exemple, la photo de début d’article représente ma version 2, remaniée avant d’écrire cet article pour montrer un peu plus de cohérence dans l’organisation.

La contrainte de l’outil est celle de l’outil Kanban, outil qui existe dans l’industrie depuis que Toyota s’est mis à utiliser un tableau en fer avec des fiches cartonnées pour suivre la production des voitures… L’outil existe depuis bien longtemps donc. Il profite de l’informatique et du réseau d’aujourd’hui. Ce qui permet de partager à plusieurs et à distance un même tableau d’organisation. La contrainte du Kanban est de ne disposer que de deux possibilités : créer une liste (ou colonne si on préfère ce terme) avec un titre ou créer une carte (post’it si on préfère ce terme) qui sera placée dans une liste. La carte aura un titre et pourra contenir beaucoup d’informations.

Quand je dis beaucoup d’informations, c’est vraiment beaucoup d’informations. Texte, photo, lien vers un site, vidéo, document divers… Il m’arrive souvent de devoir éclater une carte en plusieurs, c’est dingue le nombre d’information qu’il est nécessaire pour s’approprier un nouveau sujet !

Rien que la saisie de texte est suffisante à satisfaire les plus difficiles. On peut facilement mettre en forme avec des titres, sous-titre, gras, italique, sans avoir besoin d’une souris et pas besoin de passer par un menu pour choisir ce type de mise en page. Non, on saisi le mise en page dans la foulée de la saisie du texte, grâce à la syntaxe Markdown (pour ceux qui ne jurent que par Word et la souris oubliez ce que je viens de vous expliquer, taper juste le texte dans penser à une mise en page quelconque). Mais pour les curieux qui ne connaissent pas encore, sachez que la syntaxe markdown, qu’on retrouve dans beaucoup d’outils informatiques d’aujourd’hui, est pour quelqu’un qui manipule son clavier avec facilité, juste super pratique.

J’utilise la version web de Trello lorsque je le rempli avec de nombreuses informations. Avec la version web, d’un simple drag & drop j’y ajoute un lien vers un site dont je veux garder la référence (sans perdre de temps à faire un sélectionner l’adresse-copier l’adresse-coller l’adresse). J’y ajoute tout aussi simplement une photo. J’adore la souplesse et l’efficacité de saisie et de réorganisation de l’information.

J’utilise la version mobile Android lorsque je veux consulter les informations que j’ai précédemment enregistrées. Je l’utilise également en prise de notes pour ajouter un nom de lieu, un nom de personne, par exemple lorsqu’on me fourni de nouvelles informations lors d’un échange. Comme j’ai une mémoire vraiment peu fiable, je note lors de l’échange ou juste après. A noter qu’une version Trello sur l’Apple store existe également mais je ne l’utilise pas.

L’outil m’aide à m’organiser et je tenais à vous l’indiquer car je suis sûr que certains ne connaissent pas encore cet outil en ligne. D’autres outils de Kanban existent, je trouve juste Trello super efficace.

Dans mon prochain article, je commencerais à parler un peu plus de vélo et j’espère bien vous faire découvrir qu’il existe bien des sortes de vélo… et il faut que j’en choisisse un et vite !

Auteur : Laurent Souchet

I'm a new candidat for The Sun Trip 2018 https://www.thesuntrip.com/laurent-souchet-st2018/

Laisser un commentaire