Diététique, une première pour moi !

Vu le grand parcours à réaliser à vélo sur une courte période (de juin à août 2018), dans des régions inhabituelles à mon environnement (Russie, Kazakhstan, Chine) avec un suivi diététique inexistant depuis ma naissance… je me suis dis qu’il serait peut-être bien de consulter un ou une diététicien-ne et de suivre peut-être un programme alimentaire digne d’un sportif en herbe.

Suite à la recommandation de Martine, une amie qui a une maladie rare et qui suit un programme alimentaire qui l’aide dans son quotidien, je prends rendez-vous pour la première fois de ma vie avec une diététicienne. J’en profite la veille au soir du rendez-vous pour me renseigner sur ce qu’on peut trouver autour du terme sur Internet ! (Pour vous dire mon niveau d’ignorance…)

Lundi dernier était donc mon premier rendez-vous de ma vie avec une diététicienne. Je dois vous avouez que mes rapports avec le médical et para-médical est du genre, moins je vous vois et mieux je me porte. Au début de l’entretien je lui apprend à utiliser la loupe sur son ordinateur pour consulter ma capture écran de mes dernières analyses de sang et en échange elle m’apprend la différence entre lipide, glucide et protéine et quelques autres trucs que j’essaie de mémoriser.

Quelques mesures de mon corps et un grand entretien de plus d’une heure (puisqu’il s’agit principalement d’un entretien), débouche sur un programme alimentaire que je vous ai recopié en fin d’article.

Le but du jeu est une perte de poids et un renforcement des muscles (d’où les protéines à tous les repas) car d’après les statistiques je ne suis pas assez musclé ! Je crois qu’elle n’a pas regardé mes jambes (où alors qu’elle voulait que je m’inscrire à la salle de musculation où elle résidait !).

Depuis mardi, je suis le programme, malgré un échange que j’ai trouvé étrange avec Ariane qui ne m’a pas semblé si MONNAMI que ça ! Elle a réussi à me foutre cinq minutes de bourdon, mais j’ai très vite repris la gnaque. Il parait que mes 35 km de vélo par jour (7.000 km/an) et mon km natation tous les 15 jours ça ne vaut rien ! Mais comme il connait 100 fois plus que moi sur la diététique je lui accorde une partie de ma confiance.

Je vous tiendrais au courant du changement que le programme aura produit dans ma vie de sportif en herbe…

Le programme alimentaire qui m’a été proposé :

Au petit déjeuner :

– à jeun : un grand verre d’eau,
– boisson chaude sans sucre : thé, café, chicorée
– des protéines : 2 œufs ou 2 tranches de jambons blanc ou de jambon de dinde ou 1 complément de protéines
– un produit céréalier : 2 à 3 tranches de pain complet ou aux céréales ou intégral ou de WASA ou de Pain des Fleurs au sarrasin ou 3 cuillères de flocons d’avoine ou de sarrasin ou de quinoa (interdits : pain blanc, pain de mie, biscottes, Cracottes, céréales petit déjeuner sucrées, biscuits, viennoiseries)
– des matières grasses : une fine couche de beurre ou une cuillère d’huile de colza ou de noix (éviter les margarines)
– un fruit frais : fruit de saison (sauf banane, raisin, melon, pastèque, figues) (interdits : compotes et jus de fruits)
– des fruits à coque : amandes, noisettes, noix

Au déjeuner :

– avant le repas : 1 grand verre d’eau
– des protéines : 2 œufs ou viande de préférence maigre (volaille, lapin, veau) ou rouge 3 fois par semaine ou poisson
– des crudités : 1 portion assaisonnée (sauf betteraves)
– des légumes cuits : 1 portion assaisonnée (sauf betteraves, pommes de terre)
– des féculents : 2 tranches de pain complets ou 3 cuillères à soupe de féculents cuits : riz complet ou basmati, pâtes complètes, légumes secs (lentilles, haricots, pois) (interdits : pommes de terre, maïs, pâtes blanches, riz blanc précuit, pain blanc, pain pour hamburgers)
– de l’huile : 1 cuillère à soupe d’un mélange olive-colza bio de 1ère pression à froid
– un fruit frais : fruit de saison (sauf banane, raisin, melon, pastèque, figues) (interdits : compotes et jus de fruits)

Au goûter :

– à 16 heures : 1 grand verre d’eau
– un fruit frais : fruit de saison (sauf banane, raisin, melon, pastèque, figues) (interdits : compotes et jus de fruits)
– des fruits à coque : amandes, noisettes, noix
– ou du chocolat : extra noir (éviter le chocolat blanc ou au lait)
 
Au dîner :

– avant le repas : 1 grand verre d’eau
– des protéines : poisson ou crustacés ou volaille
– des légumes : crus, cuits ou en potage maison (interdits : betteraves, pomme de terre, féculents)
– de l’huile : 1 cuillère à soupe d’un mélange olive-colza bio de 1ère pression à froid

Auteur : Laurent Souchet

I'm a new candidat for The Sun Trip 2018 https://www.thesuntrip.com/laurent-souchet-st2018/

Laisser un commentaire