Jour 35 – Almaty

Une journée spéciale où à nouveau j’ai retrouvé la famille Cauquil père & fils après une blague d’enfer qu’ils m’ont faite sur la route. Lors d’une pause que je faisais sur l’aire d’autoroute, j’étais en train de manger un petit quelque chose quand je vois débarquer deux personnes vêtues du maillot du Suntrip mais que je n’avais jamais vu. Et juste pendant mon moment de surprise arrivent en mode furtif Bernard et Yann. Ils avaient prêtés leurs maillot à un fervent soutient Kazakh du Suntrip à savoir
Исатай Бирманов et son jeune neveux Аликe. On a vraiment bien rit de leur blague.

Le gag des Cauquil

J’ai repris la route toujours, le sourire aux lèvres. Bernard & Yann étant repartis en voiture rejoindre la ville d’Almaty où ils allaient récupérer leur vélo déplacé par camion faute d’avoir pu recevoir leur roue de secours dans les temps convenus. Je ne ferais pas de pub pour le service de livraison qui leur aura fait abandonner la Suntrip. La livraison qui devait durer 10 jours n’a été livrée que le 15 septembre…

On s’est retrouvé à Almaty malgré la flux intensif de la circulation d’Almaty pour se donner un rendez-vous en soirée afin de partager un repas spécial Kazakh à base de cheval. Исатай m’ayant remis une note manuscrite pour indiquer l’adresse au taxi que je devrais prendre pour les retrouver. J’ai continué un peu ma route pour sortir de cet enfer de voitures et être hors agglomération pour le départ du lendemain. Puis je suis revenu sur Almaty via le taxi local.

Un vrai moment de confusion lorsque j’ai demandé à l’hôtelière de m’appeler un taxi ! Une vrai incompréhension de ma part sur l’équivalent taxi dans la région. En final, l’hôtelière m’a accompagnée dans la rue et à l’aide de son bras droit écarté vers le bas à fait arrêter une voiture qui voulait bien se renseigner pour prendre en charge un passager. Un équivalent Uber sans application mobile. J’ai apprécié de pouvoir accrocher ma ceinture, la conduite est assez sportive à Almaty même si le conducteur regardais régulièrement le plan sur mon téléphone ! Le conducteur a contacté Исатай à l’arrivée pour qu’on m’indique le prix à payer.

Live d’Amalty

Un moment partagé un mode live facebook et bien agréable avant d’entrer en Chine, repas à base de Cheval, et puis bing une fuite dans cet appartement loué. Le radiateur qui fuyait, serpillère obligatoire et pas de compteur d’arrêt. Le propriétaire arrive pour s’occuper de l’opération arrêt de la fuite et Исатай en profite pour lui demander de me ramener à mon hôtel en retour de service. Hé oui, la débrouille, l’entraide et l’échange de services bat son plein au Kazakhstan.

Auteur : Laurent Souchet

I'm a new candidat for The Sun Trip 2018 https://www.thesuntrip.com/laurent-souchet-st2018/

Laisser un commentaire